La Conspiration des corbeaux

premier supplément

27-28-29-30 sept. 2017

1er oct. 2017

au Lieu Commun (Vire)

 

 

AVEC : JEAN-CLAUDE BONNIFAIT, JÉRÉMIE FABRE, BENJAMIN HUBERT, AGNÈS SERRI, VIRGINIE VAILLANT, QUENTIN VERNEDE. ET LA PARTICIPATION AMICALE DE PATRICK SÉBASTIEN.

 

 

 

LE TEXTE A REÇU EN 2014 UNE BOURSE DU CENTRE NATIONAL DU THÉÂTRE, SOUS LE TITRE « GÉOPOLITIQUE DU DOUTE ».

 

IL A BÉNÉFICIÉ DU DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT E.T.C EN JUIN 2015.

 

LA VERSION ÉCRITE A ÉTÉ ACHEVÉE LORS D’UNE RÉSIDENCE A LA CHARTREUSE, CENTRE NATIONAL DES ECRITURES DU SPECTACLE, EN DÉCEMBRE 2015.

IMG_0123
IMG_0104
IMG_0013
IMG_0458
IMG_0423
IMG_0005
IMG_0209
IMG_0426
IMG_0138
IMG_0120
IMG_0369

CRÉATION DE LA VERSION 1 (VITE FAIT BIEN FAIT / SANS LE VIEIL ACTEUR / INACHEVÉE) : SEPTEMBRE 2016  au LIEU COMMUN (Vire).

CRÉATION DE LA VERSION 2 (LE DÉBUT EN PAS PAREIL + LA SUITE + LA FIN) : à venir en 2017 au LIEU COMMUN !

 

Dans ce premier supplément, je suis  un jeune auteur et metteur en scène installé à la campagne. Brutalement abandonné par l’un de  mes comédiens, je décide de le séquestrer, et recrute pour le remplacer sur scène la volaillère du village.

Faisant face à la dureté d’une situation économique qui fragilise les plus faibles  ; à mes propres interrogations au sujet de ma condition ; et à la violence d’une lutte des classes qu’on croyait définitivement endormie, je pense un temps à me présenter aux élections municipales, avant de renoncer.

Pendant ce temps, dans le village, une colonie de corbeaux particulièrement bruyante et envahissante devient le sujet des préoccupations quotidiennes des citoyens, et cristallise opportunément toutes leurs crispations.

Mais qui sont réellement les corbeaux ? Leur étrange comportement finit par éveiller mon attention et celle de mes camarades,  qui décidons de nous’enfermer dans la salle des fêtes.

Quelqu’un, quelque part, peut-être dans les plus hautes sphères du pouvoir, manipule dans l’ombre ces monstres de circonstance. Peu à peu, les masquent tombent, la catastrophe précipite les révélations, et la pièce n’est toujours pas achevée…